Outils pour utilisateurs

Outils du site


impression_hp_deskjet_2540_series

Utilisation HP Deskjet 2540 Series sous Linux et Android

Cette ligne de produits d'imprimante-scanner est bien reconnue sous GNU Linux (voir tableau de compatibilité).

Les tests relatés dans cette page ont été conduits sur un modèle 2547, à partir de Linux Mint Rafaela (17.2) et Debian 7 (Wheezy). Sur Mobile Android, les tests on été conduits sous Jelly Bean(4.3) et KitKat(4.4.2).

Modes de connexion

Le périphérique propose trois modes de connexion :

  • USB
  • réseau
  • Wifi direct

Il existe une variante du mode “réseau”, dite WPS1), non détaillée ici.

USB

En mode USB, le périphérique est directement reconnu par une installation Linux multi-usages standard2). CUPS reconnaissant l'imprimante et Sane le scanner, l'installation de l'imprimante est quasiment plug-and-play.

Réseau

Ce mode se prête très bien au partage en réseau du périphérique : imprimante et scanner3). Il suffit alors de disposer d'un réseau local permettant de se connecter en Wifi. La Deskjet 2540 se connecte en wifi Les postes informatiques se connectent au réseau comme il ont l'habitude (filaire ou Wifi, c'est indifférent).

Si l'imprimante est reconnue par CUPS mais que le scanner n'est pas reconnu par Sane, c'est probablement parce que l'URL du périphérique indiquée dans CUPS n'est pas correcte. Ainsi, sous Debian, j'obtenais une URL du type “socket….”. Dans ce cas, il faut forcer l'URL pour qu'elle prenne la forme suivante : <hp:/net/Deskjet_2450_series_?sc=HPxxxxxxxxxxx>; où “xxx…” est l'adresse MAC du périphérique. Comment ai-je deviné la bonne URL ? J'ai copié-coller l'URL qu'avait correctement et automatiquement configuré Mint :-\

Wifi direct

Dans ce mode, la Deskjet 2540 s'affranchit de l'existence d'un réseau local et se comporte comme une borne de connexion Wifi autonome, avec ses propres SSID et clé d'authentification. Pour l'utiliser, les ordis doivent se connecter à cette borne Wifi4). Ce mode s'adresse plutôt aux mobiles se connectant ponctuellement.

Seule l'imprimante est reconnue. On la déclare comme une imprimante réseau, sur le micro-réseau formé autour du périphérique.

L'utilisation du scanner reste possible, avec des fonctionnalité dégradées, à travers un simple navigateur. En effet, en pointant le navigateur sur l'IP pré-défine du périphérique on accède à une application Web intégrée au périphérique qui permet de récupérer le résultat de numérisation comme document PDF ou une image JPEG servies par l'application. On perd notamment la prévisualisation et le recadrage5).

La même application Web permet de configurer le périphérique sans devoir installer d'application sur l'ordi6).

Configuration et utilisation

Merci CUPS

La configuration du périphérique passe par CUPS7). Une installation Linux muti-usages installe tous les composants nécessaires (pilotes, bibliothèques) pour exploiter ce périphérique HP (et bien d'autres).

En pratique, on n'utilise pas CUPS directement8) mais l'utilitaire proposé par votre environnement de bureau pour gérer9) les imprimantes. Cet utilitaire n'est qu'une interface graphique communiquant avec CUPS.

Mode USB

En mode USB, le périphérique est automatiquement détecté. Il reste l'ajouter comme une imprimante locale en suivant les indication de l'interface graphique de l'utilitaire de gestion des imprimantes. Si plusieurs pilotes (drivers) vous sont proposés, utilisez celui qui mentionne hpcups. Votre Deskjet (USB) apparaîtra dans la liste des imprimantes que vous pourrez sélectionner lorsque vous lancerez une impression.

Pour utiliser l'imprimante, il suffit de choisir l'imprimante voulue, dans la liste des imprimantes proposées, telle quelle s'affiche, dans le logiciel depuis lequel vous demandez l'impression (traitement de texte, gestionnaire de photo, logiciel de dessin, etc.).

L'utilisation du scanner est tout aussi simple. Votre logiciel de numérisation vous proposera de choisir l'un parmi tous les scanner qu'il reconnaît. Il faut que le périphérique soit allumé et raccordé ;-)

Mode réseau

En mode réseau, la première chose à faire est de de raccorder le périphérique à votre réseau local, par Wifi, comme décrit dans la section de configuration avancée.

Une fois le périphérique mis en réseau, l'imprimante sera installée comme décrit dans la section “USB” sauf que l'on choisira d'installer une imprimante réseau (pas locale). Laissez la fonction “rechercher les imprimantes” faire son travail, elle trouvera votre Deskjet. Dans les étapes suivantes il faut être attentive à deux réglages : le pilote et le protocole de connexion.

Si plusieurs pilotes vous sont proposés, il faut impérativement choisir celui dont le nom mentionne “hpij”. En effet, il vous permettra de configurer plus finement l'imprimante et surtout il permettra la détection en réseau du scanner.

Le second réglage primordial est le protocole et l'URL utilisée pour désigner votre périphérique. Selon la distribution Linux que vous utilisez, le choix automatique peut être le bon, ou pas… Dans notre expérience, Mint a trouvé tout seul la bonne URL mais pas Debian. Comme indiqué plus haut, l'URL doit être de la forme <hp:/net/Deskjet_2450_series_?sc=HPxxxxxxxxxxx>.

La difficulté vient de ce que la configuration automatique ne nous indique pas l'URL choisie avant d'avoir enregistré le réglage. Il faut donc procéder au réglage, l'enregistrer puis regarder le l'URL choisie par CUPS pour s'assurer qu'elle épouse la syntaxe souhaitée.
L'avantage de cette syntaxe est qu'elle identifie votre périphérique par son adresse MAC10) (unique et immuable) et non par son adresse IP (qui peut varier dans le temps).

Un fois l'imprimante configurée, elle est ajoutée à la liste des imprimantes disponibles, exactement comme une imprimante locale (USB). On l'utilise en la choisissant dans les listes des imprimantes disponibles telles que présentée par la fonction d'impression de votre logiciel.

Si vous avez bien respecté les deux réglages clés, le scanner sera automatiquement détecté11).

Configuration avancée

La première fois que vous voudrez vous connecter à votre périphérique, pour le configurer, vous devrez passer par le mode de connexion direct. Les fois suivantes, si vous choisissez de configurer la Deskjet pour une utilisation en réseau, vous pourrez la configurer en mode réseau.

Mode direct

Récupération des paramètres de connexion

La configuration avancée du périphérique nécessite de s'y connecter on mode Wifi direct. Ce mode est activé par le bouton ad hoc, sur tableau de commande de l'imprimante. Lors de la première activation de ce mode, l'imprimante imprime un page contenant les information de configuration du mode direct, à savoir :

  • le nom du SSID (hotspot) emulé par le périphérique
  • le mot de passe correspond à ce SSID (comme pour tout hotspot Wifi)
  • l'URL de l'application serveur Web embarquée dans le périphérique.
En maintenant le bouton ad hoc enfoncé plus de 3 secondes, on déclenche une nouvelle impression de la page de configuration !

Connexion au périphérique par Wifi

Un ordi ou une tablette12) disposant du Wifi peut alors se connecter au périphérique comme il le ferait à n'importe quel hotspot Wifi : choisir le SSID puis saisir le mote de passe. Il faut toutefois noter que l'établissement de la connexion ne vous donnera pas d'accès internet. Seul l'ordi et le périphérique sont reliés, dans une sorte de réseau fermé virtuel.

Accès à l'application de configuration

L'application de configuration se présente comme un site Web accessible à partir de n'importe quel navigateur. Il suffit de faire pointer le navigateur sur l'URL indiquée13) dans la page de configuration que vous avez imprimée précédemment.

Configuration

Prenez le temps de découvrir les différents réglages disponibles.

Raccordement au réseau

Si vous souhaitez intégrer votre Deskjet au sein de votre réseau local, le réseau est le seul réglage auquel vous devrez impérativement procéder. Il s'agit de configurer la Deskjet pour qu'elle se raccorde à votre réseau local par Wifi.

Dans les paramètres de configuration, indiquez le SSID correspondant à la borne Wifi de votre réseau local ainsi que le mot de passe associé.

La réussite de la connexion du périphérique à votre réseau sera indiqué par la voyant Wifi ainsi que le niveau de qualité de connexion figuré sur le pavé d'affichage à cristaux liquides.

IP fixe

Lorsque le périphérique se connecte (en Wifi) à votre réseau local, il se voit généralement allouée une adresse IP14). Sauf précaution particulière, cette IP est susceptible de changer à chaque mise sous tension de votre Deskjet.

Cette fluctuation dans le temps de l'IP n'est pas un problème en soi. Sur ordi (Linux), nous avons vu que l'URL du périphérique déclarée à CUPS ne mentionnait pas l'adresse IP du périphérique mais son adresse MAC. Cette dernière est irrémédiablement attachée au périphérique ; elle est unique pour tout périphérique fabriqué dans le monde.

Sur mobile (Android), le mode d'utilisation préconisé plus loin affranchi également la configuration du périphérique de son adresse IP. En effet, avant chaque utilisation en mode réseau depuis un mobile, l'appli Android préconisée effectue une recherche de périphériques compatibles, à travers le réseau. Elle trouvera donc la Deskjet, quelle que soit son adresse IP à ce moment là15).

Dans une configuration réseau optimale, il est toutefois souhaitable que les équipements16) reliés au réseau de manière quasi-permanente disposent d'une IP fixe située en dehors de la plage d'allocation des IP dynamiques. Ce résultat peut être obtenu de deux manières 17): soit l'équipement impose lui-même son adresse, soit le réseau lui affecte toujours la même adresse. Dans le premier cas, l'application Web de configuration de la Deskjet vous permet de choisir l'adresse IP permanente du votre périphérique. Dans le second cas, le paramétrage du réseau se fera généralement sur le routeur18) domestique gérant votre réseau local.

L'autre avantage apporté par une IP fixe est la possibilité d'accéder rapidement19) à l'application Web d'administration de la Deskjet depuis tout terminal raccordé au réseau local (par ex., depuis un ordi).

Mobile (Android)

Ordi first ?

L'utilisation depuis un ordi sous Linux est relativement simple au regard de l'objectif poursuivi : partager une imprimante et un scanner à travers un réseau local en utilisant la connectivité Wifi ! Une fois la configuration réalisée, l'utilisation est triviale puisque l'imprimante comme le scanner sont automatiquement détectés par les applications et utilitaires qui en ont besoin.

La configuration depuis l'ordi permet de s'assurer de bon fonctionnement de l'ensemble. Il est vivement recommandé de passer par cette étape avant de tenter d'utiliser le périphérique (imprimante et/ou scanner) depuis un mobile sous Android (smarphone, tablette…).

L'intégralité de la configuration peut néanmoins être faite depuis une tablette20), sans faire appel à un ordi. En effet, la configuration réseau de la Deskjet se fait en mode Wifi Direct et ne nécessite qu'une navigateur web tout à fait ordinaire ; le navigateur “stock” fourni avec d'Android fera parfaitement l'affaire.

Connexion

L'utilisation depuis un mobile Android privilégiera la connexion Wifi (en mode réseau ou en mode direct).

La connexion au réseau local ne pose aucune problème spécifique. Une fois la Deskjet intégrée à votre réseau local, elle est accessible par tout ordi ou terminal mobile se raccordant à ce réseau. Sous Android, la difficulté vient de l'utilisation, aussi bien en impression qu'en numérisation. La configuration de base d'un terminal Android n'assurant pas ces fonctions de manière unifiée et accessibles à toutes les applis qui pourraient en avoir besoin(imprimer, numériser), il faut nécessairement installer des applis qui permettront de les réaliser.

La connexion en mode direct ne pose pas de problème si vous utilisez l'application d'impression préconisée à la section suivante.

Utilisation

L'utilisation de l'imprimante et du scanner nécessite l'installation d'une appli. HP diffuse via Google Play une application dédiée à sa gamme de produits All In One qui permet d'utiliser la ligne Deskjet 2450 : HP All-in-One Printer Remote.

Au cours de la première utilisation, l'appli vous propose d'installer l'appli HP ePrint et de configurer l'accès au service associé. Cette installation n'est pas nécessaire !!! Vous pouvez ignorer cette proposition.

HP All-in-One Printer vous permet d'utiliser aussi bien le scanner que l'imprimante. De plus, cette application détectera la présence de votre périphérique aussi bien en mode réseau qu'en mode direct.

1)
Wifi Protected Setup.
2)
Testé sur l'installation par défaut de Debian et de Mint.
3)
Le scanner a été reconnu automatiquement sous Mint mais pas sous Debian.
4)
Ils perdent donc leur connectivité à internet.
5)
Qu'on fera avec un éditeur d'image si l'on a choisi le format jpeg.
6)
Une chance car, on s'en doute, ces applications ne tournent que sous Window$.
7)
Common Unix Printing System.
8)
Pour configurer CUPS lui-même, pointez votre navigateur préféré sur l'URL : http://localhost:631/
9)
Ajouter, supprimer, configurer, partager…
10)
Plus exactement, par le nom du domaine du protocole Bonjour qui permet de localiser l'imprimante sur le réseau.
11)
Pour peu que le périphérique soit allumé, la fonction Wifi activée et le réseau opérationnel.
12)
Bien que techniquement possible, l'accès à travers un smartphone n'est pas conseillée.
14)
Son adresse numérique sur votre réseau, quelque que chose qui ressemble à 192.168.3.230.
15)
Dans l'appli, une fois la recherche effectuée, le périphérique est identifié par son nom et son adresse IP, mais ces information ne sont pas mémorisées. Si l'IP de la Deskjet change, l'appli la retrouvera puisque qu'elle fera une nouvelle recherche..
16)
Ordi, mobiles, périphériques…
17)
Dont l'exposé détaillé dépasse de très loin l'objet de cette notice.
18)
Dans la configuration DHCP.
19)
Il suffit de bookmarquer l'URL.
20)
Comprendre que c'est déconseillé depuis un smarphone. C'est techniquement possible mais vous allez vous arracher les cheveux…
impression_hp_deskjet_2540_series.txt · Dernière modification: 2016/06/25 17:54 par flaz