Outils pour utilisateurs

Outils du site


kdenlive

Kdenlive

Kdenlive est un bon logiciel de montage amateur, simple à prendre en main. Il est adapté aux formats et qualités de capture1) et de diffusion2) actuels, tout en restant compatible avec d'anciens formats. Il inclut donc des fonctions de nettoyage et de réparation nécessaires pour réaliser des montages de qualité à partir de sources compressées.

Il est particulièrement bien adapté à l'environnement de bureau KDE tout en restant utilisable avec Gnome où il est très rudement concurrencé par OpenShot. Le développement de Kdenlive est toutefois très actif.

La manière de faire de Kdenlive

Comme pour tout logiciel de ce type, on connaît les fonctionnalités que l'on s'attend à trouver, la difficulté est de savoir sous quelle forme elles se présentent. Le premier obstacle est d'identifier les intrants qu'on utilisera lors du montage. Kdendlive manipule les intrants suivants : les sources (=fichier), les clips et les séquences. L'objet englobant de base est un projet.

Dans le cas d'une source vidéo, les choses sont claires : un fichier ajouté à un projet devient un clip, une référence à ce fichier. Si l'on ajoute un fichier image fixe, ceci se traduit par la création automatique d'un fichier vidéo dérivé de l'image3) ; on est ramenée au cas précédent et Kdenlive crée alors une référence à ce fichier, c'est à dire un clip qui s'ajoute au projet. Plus on entre dans le détails du fonctionnement du logiciel, plus on réalise qu'une grande part du travail s'effectue lors de la création des clips.

Grâce à un moniteur de clips, on peut les visualiser et définir une zone, avec un début et une fin. Lorsqu'on transfère cette zone dans la timeline, elle devient une séquence, c'est-à-dire, une référence vers une zone définie dans un clip.

L'assemblage consiste à manipuler des séquences, dans la timeline qui sert d'interface à l'éditeur de montage.

À la différence d'autres logiciels, Kdenlive ne propose pas d'interface riche permettant, directement, de créer plusieurs clips à partir d'un seul et même fichier. Dans le cas particulier où un même fichier comprendrait plusieurs plans facilement identifiables, Kdenlive propose d'ajouter le clip puis, de l'éclater automatiquement. Dans le cas extrême où tous les plans seraient dans un seul et même fichier source, on aura un seul clip duquel on extraira plusieurs séquences4).

Cette capacité à traiter automatiquement des clips un fois qu'ils ont été créés dans un projet est caractéristique du mode de fonctionnement de Kdenlive. À l'instar de l'éclatement d'un clip en plusieurs, on peut ainsi améliorer la qualité d'un clip, le réencoder, extraire la piste audio d'un clip vidéo, etc. Kdenlive se montre ainsi bien pratique pour assembler des sources vidéo capturés par des dispositifs multiples, avec des qualité variables. Il se distingue d'un logiciel professionnel qui s'attend plutôt à disposer de sources de qualité identiques, soit parce qu'elles proviennent d'outils de captation professionnels comparables, soit parce qu'elles sont déjà le produit d'une normalisation préalable.

Ressources

  • Tutoriel kdenlive (par funix.org) (PDF) (fr) : un modèle du genre. Ce tutoriel réussi un parfait équilibre entre un prise en main rapide de l'interface et une présentation, l'air de rien, de la philosophie de l'outil. Le tout est déroulé à travers le traitement d'un cas complet qui n'évite pas les incontournables difficultés qu'on ne manquera pas rencontrer dans tous cas d'utilisation réel.
  • Kdenlive/Manuel (fr/en) : le manuel officiel. Une présentation complète des nombreuses fonctionnalités ainsi que des interfaces utilisatrice. Une attention est portée à présentation des différences entres l'ancienne interface et la nouvelle5). Attention, de nombreuses sections ne sont disponibles qu'en anglais. Ne pas manquer une section présentant des disdacticiels ciblés (fr/en), textuels et vidéos6). La navigation se fait par des boutons présents en bas de page.
  • Kdenlive (par LPROD) : un présentation succincte et une collection de ressources générales de qualité et de focus faits maison (pas trop à jour).
  • Tutoriel kdenlive (par Framalibre) (fr) : un complément au tutoriel de funix.org. Il va plus en profondeur tout en reprenant les base mais présente des fonctionnalités plus élaborées (en deux fois plus de pages). À ma grande surprise (et déception), ce document référencé sur Framalibre est proposé via Google Drive !
  • DVD Creation (en/es) : un tuto très clair sur la création d'un DVD simple en utilisant Kdenlive et rien d'autre ! Ce tuto fait partie d'une Introduction to Multimedia qui recèle de nombreuses informations dont on appréciera le compacité de présentation et des tutoriels de base d'intérêt variable. On regrettera7) la piètre qualité8) de la navigation. Toute la section Unit Four -- Video mérite d'être bookmarquée… C'est fait ;)
1)
Smartphone, caméras de drones, etc.
2)
Plates-formes, stockage en ligne SD-card, clé USB…
3)
En fonction des paramètres indiqués dans le dialogue d'ajout.
4)
Ou alors, on aura préalablement éclaté ce fichier en autant de fichiers qu'il y a de plans. L'ajout de tous ces fichiers entraînera la création des clips correspondants.
5)
Bien utile si on ne dispose pas de la dernière version.
6)
Les fans de nixiepixel, dont je suis, seront ravies ;-)
7)
Avec l'auteur : “The next step will be improved formatting for it as both an online text and as printed material.”.
8)
On ne peut que descendre dans l’arborescence ! La fonction “page précédente” de votre navigateur est votre seul allié ^_^.
kdenlive.txt · Dernière modification: 2018/06/27 07:45 par flaz