Outils pour utilisateurs

Outils du site


quitter_kde_en_ligne_de_commande

Quitter KDE en ligne de commande

Lorsque la session graphique KDE est plantée, rendant le clavier et la souris inopérantes, mais que l'on peut encore accéder au système par ssh :

  • se connecter au système en tant qu'utilisatrice ayant ouvert la session KDE,
  • fermer la session KDE, comme si on l'avait quittée via l'interface graphique1).

On peut ainsi reprendre la main à peu près proprement. En tout cas, moins brutalement que par un reboot (en root) ou des kill hasardeux sur des processus KDE.

La sortie de KDE étant maîtrisée, l'état des applications en cours d'utilisation lors de la sortie sera restauré si tel est le réglage retenu pour les sorties-entrées des sessions (Configuration du système > Administration du système > Démarrage et arrêt > Session Management).

Tout se fait en utilisatrice ordinaire :

$ ssh user@system
$ export DISPLAY=:0
$ qdbus org.kde.ksmserver /KSMServer org.kde.KSMServerInterface.logout 0 0 0

En procédant ainsi, on ne fait que quitter le session KDE en cours. Après exécution, le système présente l'ecran de connexion KDM. On n'a pas besoin de tuer KDM ni de tuer le serveur X. En cas de doute, on peut redémarrer le serveur X, proprement, depuis l'écran de connexion.

1)
Les applications ouvertes dans la session seront refermées tout aussi “brutalement”, mais pas plus qu'en graphique.
quitter_kde_en_ligne_de_commande.txt · Dernière modification: 2019/06/01 10:17 par flaz