Outils pour utilisateurs

Outils du site


typon_pour_serigraphie

Typon de sérigraphie

Qu'il s'agisse de réaliser des affiches, des drapeaux ou des banderoles, la sérigraphie est une solution intéressante (principes de la sérigraphie. La première étape est la réalisation d'un typon.

Réalisation du typon

Tout part du motif1), comme pour une pancarte ou une affiche. Si le motif est réalisé avec un outil de dessin vectoriel2), le motif n'a pas de taille en lui-même. Seuls les tirages (ou impressions) que l'on fera du motif auront une taille. L'avantage d'un motif vectoriel est qu'on pourra effectuer des tirages de n'importe quelle taille3) sans perte de qualité.

Comme pour une affiche ou une pancarte, on souhaite pourvoir réaliser le typon à l'aide d'imprimantes facilement accessibles : A4 ou A34). Le problème vient de ce que le format final que l'on veut obtenir est plus grand (par exemple, A2) que le format de papier accepté par l'imprimante. Il faut alors imprimer en plusieurs morceaux que l'on assemblera ensuite. La démarche étant la même que pour une pancarte, le mieux est de s'inspirer des indications de réalisation d'une pancarte.

Motif monochrome

Si le motif comporte une seule couleur, un seul typon est nécessaire car le tirage par sérigraphie se fera en une seule passe. À la différence d'une affiche, le typon doit être en noir et blanc (N&B, sans nuances de gris !), quelle que soit la couleur (unique) dans laquelle on veut faire le tirage final.

Si vous avez suivi les indications de la section précédente, vous avez obtenu un fichier postscript (.ps) adapté au format final souhaité et au format de papier de l'imprimante utilisée. Il vous reste à convertir ce fichier en N&B. Soit ma_pancarte.ps ce fichier on obtient le fichier équivalent en N&B grâce à la commande suivante :

gs \
-o mon_typon.pdf \
-sDEVICE=pdfwrite \
-c "/setrgbcolor{0 mul 3 1 roll 0 mul 3 1 roll 0 mul 3 1 roll 0 mul add add setgray}def" \
-f ma_pancarte.ps

le résultat sera le fichier mon_typon.pdf. C'est un fichier pdf, facile à imprimer depuis n'importe quel ordi5), vers n'importe quelle imprimante.

J'ai obtenu les meilleurs résultats avec les paramètres ci-avant. De manière inattendue, “-o mon_typon.ps -sDEVICE=psmono” donne de moins bons résultats :-(

Motif polychrome

Pour un tirage en sérigraphie, un motif polychrome peut être traité de deux manières :

  • être convertit en motif monochrome,
  • être séparé en autant de typons que l'on voudra voir figurer de couleurs sur le tirage.

Dans le premier cas on effectue une réduction de couleurs. Il faut que le motif s'y prête… C'est un problème classique de conversion d'image.

Dans le second cas, Le motif est séparé en plusieurs couleurs. Il faudra réaliser autant de typons que de couleurs finales. Le typon correspondant à chaque couleur sera réalisé en noir et blanc, comme dans le cas d'un motif monochrome6). La combinaison des couleurs se fait lors du tirage, en autant d'étapes qu'il y a de typons.

1)
Ce qu'on veut imprimer.
2)
Comme le logiciel libre Inkscape.
3)
Oui, même des 4mx3m !
4)
Dans ce cas, l'avantage est qu'une imprimante noir et blanc suffira.
5)
Quel que soit le système d'exploitation.
6)
En effet, chaque typon est “monochrome”.
typon_pour_serigraphie.txt · Dernière modification: 2015/10/11 23:10 de flaz